Couteau de taïga: types et caractéristiques

Les activités de plein air, que ce soit la pêche, la chasse ou simplement aller en forêt, ne peuvent se passer d’un bon couteau: cela peut être utile lors de la mise en place d’une tente et lors de la préparation d’un délicieux dîner sur un feu. Un couteau de taïga est un type d’arme grave qui convient à toutes les activités, y compris la chasse. Sans surprise, il a été nommé d'après une région aux conditions très difficiles.

Types de couteaux de taïga

Le couteau de taïga du chasseur permet de l'utiliser à diverses fins. C'est génial pour les actions suivantes:

  • Production de coupe: couper la viande, séparer la pulpe de l’os;
  • Travailler avec du bois;
  • Besoins domestiques: couper une corde ou une tente résistante;
  • Autodéfense contre les animaux sauvages.

Malgré la polyvalence pratique des pistolets, les chasseurs utilisent souvent des couteaux de taïga de différentes tailles. Par exemple, pour un travail de qualité sur le bois, il est plus pratique d’utiliser une petite lame et de couper des carcasses - une grande.

La lame d'un couteau de taïga est toujours en acier. Il est conseillé d'opter pour le matériau inoxydable.

Dans ce cas, la corrosion n'aura pas peur de lui. Une excellente option peut être une lame en acier laminé. La forme de la dague est avant tout pratique pour couper et non pour appliquer des plaies coupées à coups de couteau.

Les deux types de couteaux de taïga de chasse les plus populaires sont:

  • Couteau finlandais. Elle se caractérise par une lame étroite, mais à la fois tranchante et fiable;
  • Couteau Yakut. Connu pour sa lame large et pointue, s'adaptant facilement à la fois au travail du bois et au découpage de la carcasse.

Afin de déterminer lequel des couteaux sera le plus pratique dans chaque cas particulier, vous devez vous familiariser avec leurs caractéristiques plus en détail.

Lequel choisir?

Chacun de ce qui précède est bon à sa manière. Si nous considérons qu'elles ont été créées par des peuples vivant dans les régions boisées du nord de la planète, nous pouvons alors comprendre pourquoi elles sont si populaires. Après tout, ils reflètent toute l'expérience de personnes qui savent tout sur la survie dans des conditions difficiles.

Couteau finlandais

Un couteau de taïga à lame finlandaise se caractérise par une lame étroite et un biseau droit, d’environ 30 à 35 degrés. Cela lui permet d'effectuer une découpe de haute qualité des matériaux nécessaires. De plus, le couteau a souvent la forme d'un mégot qui tombe, ce qui lui permet de frapper avec un caractère coup de couteau. Pour les chasseurs utilisant des pièges, c'est l'option la plus appropriée.

Couteau de chasse finlandais

Ses caractéristiques sont également:

  • Lame durable et dure;
  • La poignée n'a pas de garde. Lorsque vous tenez le couteau, l'accent est mis sur la tête du manche.
  • La gaine n'a pas d'attaches, ce qui vous permet de retirer rapidement le couteau si nécessaire. Par exemple, avec une attaque de prédateur inattendue. Dans ce cas, le couteau est dans la gaine pendant 2/3. Cela protège le chasseur d'éventuelles coupures.

Le couteau de taïga finlandais standard d’un chasseur a une lame d’une longueur maximale de 10 cm. Puisque le centre de gravité est déplacé vers la poignée, le pistolet a un bon équilibre. Ceci est également facilité par le fait que la plus grande épaisseur du mégot n’est pas supérieure à un demi-centimètre. La lame est un cavalier, ce qui signifie qu’elle peut être remplacée si nécessaire, par exemple si elle est endommagée.

Le couteau finlandais convient aux personnes qui apprécient la combinaison d'une lame tranchante et d'un outil léger.

Couteau yakoute

Ce type de couteau est similaire au précédent. Il a également un bout direct et une lame pointue. Mais contrairement au couteau finlandais, sa lame est caractérisée par un affûtage asymétrique. Grâce à cela, le couteau ne reste pas coincé dans les matériaux, mais laisse librement. Sur le côté droit de la lame a un dol. Sa présence augmente la force du couteau

Couteau taïga Yakut

Le manche, avec une moyenne de 15 cm de dyne, n'a pas d'emphase ou de garde. Les vrais connaisseurs du couteau de taïga Yakut reconnaissent que le manche doit être fait de matériaux naturels, à savoir: bois, os, cuir. Souvent, il est décoré avec un ornement national.

Le fourreau est également cousu de manière à ce que le couteau entre dedans aux 2/3. Cette position du couteau de taïga du chasseur permet de le retirer aussi facilement que possible, sans risque de blessure.

Matériaux pour un couteau de taïga

Un couteau de taïga professionnel ne doit pas laisser tomber son propriétaire; seuls des matériaux de haute qualité doivent donc être utilisés.

Acier

Tout acier ne convient pas pour une lame. Par exemple, les aciers à faible teneur en carbone, à teneur moyenne en carbone et à teneur élevée en carbone pour un tel couteau ne sont pas utilisés du tout. Alternativement, un acier au carbone de haute qualité peut être envisagé. Ses impuretés sont très peu nombreuses. Mais le seul point négatif est la susceptibilité à la corrosion. Il est peu probable que quelqu'un veuille nettoyer son couteau en chasse.

Par conséquent, les aciers inoxydables ayant une teneur en chrome d'au moins 13% conviennent le mieux. Il peut s'agir d'un acier de type 40X13 ou médical pour les instruments chirurgicaux. Vous pouvez le trouver sous le nom 95X18. Ces types fourniront une lame solide, résistante aux dommages, mieux protégée contre la corrosion. Niveau de force - 55-60 unités Rockwell.

Il convient de prêter attention au fait qu'il existe un acier inoxydable qui n'est pas soumis au processus de combustion. En conséquence, dans cette affaire, il sera inutile.

Création de bricolage

Seule une personne qui sait travailler avec l'acier peut fabriquer elle-même un couteau de taïga.

La température de traitement de l'acier dépend directement de son type. Il varie en moyenne de 1000 à 1040 degrés. Ce paramètre est très important car, à des températures supérieures au seuil, la future lame perd sa résistance et risque de s’effondrer. Et à basse température, la lame peut se plier du tout. La prochaine étape consiste à meuler et à affûter le couteau. Comme indiqué ci-dessus, cela peut être différent. Si le type de couteau Yakut est nécessaire, un affûtage asymétrique est nécessaire.

Le manche doit être en bois. Convient au bouleau, au noyer, au chêne et à d’autres essences. Sa largeur dans l'abdomen sera supérieure d'environ 3 à 4 mm à la partie la plus large de la lame. La barre est coupée en deux matrices et passe ensuite à donner leur forme future. En combinant deux parties du pistolet et en obtenant un couteau fini, il est important de ne pas oublier la fabrication du fourreau, car aucun bon couteau de taïga ne peut s'en passer.

Les meilleurs couteaux de taïga

Vous pouvez trouver un couteau de taïga dans des magasins spécialisés ou chez des forgerons privés travaillant avec des couteaux. Lorsque vous choisissez un outil, vous pouvez vous tourner vers les fabricants de Zlatoust. Cette ville est réputée pour ses armes de grande qualité depuis des décennies. Ainsi, par exemple, un couteau de la fabrique Armsman de Zlatoust, de 25 cm de diamètre, doté d'une lame très résistante et d'un manche en charme cornu, peut être acheté à un prix abordable de 3200 roubles.

Couteau de chasse de Chrysostome

Dans la même catégorie de prix, les couteaux fabriqués par Worsma méritent l’attention. L'usine effectue exclusivement des travaux manuels qui répondent à toutes les exigences requises. Un tel couteau fera parfaitement ses preuves dans la chasse dans la taïga.

Un bon couteau finlandais peut également être acheté auprès de fabricants étrangers. Les entreprises les plus célèbres de ce segment sont Kauhavan, Oselli, Marttiin